Maladies et ravageurs du dahlia

Cet été 2011 ne peut pas être qualifié de favorable aux dahlias. En raison du froid prolongé au printemps et au début de l'été dans la région de Moscou, les plantes se sont développées lentement et, après cela, des signes désagréables sont apparus - jaunissement du feuillage et taches. L'évaluation de l'état des plantes doit être abordée avec beaucoup de soin. Parfois, le jaunissement des feuilles inférieures peut être causé par des raisons physiologiques - manque de nutrition, y compris en cas d'acidité du sol inadéquate (il doit être légèrement acide, l'alcalinisation ralentit l'absorption du fer et de certains oligo-éléments, ce qui conduit au jaunissement du feuilles, sur les sols acides, les plantes semblent également opprimées).

Dahlia jaunissement dû aux racines humidesDahlia jaunissement dû aux racines humides

Cependant, le principal problème de la saison peut être appelé un excès d'humidité, formé en raison des conditions météorologiques au début de la saison de croissance des plantes, auquel les dahlias sont très sensibles et y réagissent par la mort des racines suceuses, et parfois par la pourriture des tubercules radiculaires eux-mêmes. En conséquence, les feuilles inférieures jaunissent, donnant des nutriments à la croissance des sommets. Dans ce cas, vous devez aider la plante à restaurer le système racinaire en arrosant sous la racine avec Kornevin, Heterooxin ou un autre stimulant d'enracinement. Faites attention à une alimentation régulière, dont le premier est un engrais minéral complexe avec des micro-éléments, pour faire du feuillage (à une concentration de 5 g pour 10 l d'eau). Lors de l'enrobage des racines, utilisez des engrais sans azote - après tout, c'est déjà le milieu de l'été et il est impossible de suralimenter les plantes en azote pour que les tubercules soient bien stockés en hiver.

Outre des raisons physiologiques, les dahlias peuvent souffrir de nombreuses maladies et ravageurs graves.

Maladies du dahlia

Pourriture grise, ou botrytis

Pourriture grise ou botrytis sur les dahlias

Maladie fongique, agent causal - Botrytiscinerea... Des plantations épaissies et foncées, un excès d'engrais azotés et des pluies abondantes prolongées contribuent au développement de la maladie. Des taches brunes apparaissent sur les feuilles, qui se dessèchent et tombent progressivement. Toutes les parties de la plante sont touchées, les pédoncules sont pliés, les bourgeons ne s'ouvrent pas et ne se dessèchent pas. À une humidité élevée, ils sont recouverts d'une floraison grise de sporulation. La maladie se développe le plus souvent au printemps ou en automne, lorsque le temps froid est remplacé par un temps chaud et humide. La défaite des fleurs en automne commence par un ramollissement des tissus, l'apparition de taches aqueuses, puis les fleurs se collent ensemble en une masse brune informe. Une nécrose profonde se forme sur les tubercules, poussant en largeur et en profondeur; pendant le stockage, les tubercules affectés pourrissent. L'infection persiste dans les tubercules sous forme de mycélium et dans les débris végétaux sous forme de fructifications hibernantes - sclérotes.

Pourriture blanche ou sclérotinose

Pourriture blanche ou sclérotinose sur les hergines

Maladie fongique, agent causal - Sclérotiniasclérotiorum... Les signes de la maladie sont le flétrissement des pousses individuelles, la formation de taches brunes sur les tiges et un mycélium en feutre blanc avec des sclérotes noirs.

Fusarium et verticillaire dépérissement

Maladies fongiques causées par divers agents pathogènes - Fusariumoxysporum et Verticilliumdahliae, mais accompagné de symptômes similaires - pourriture des tubercules et du système racinaire, brunissement des parties inférieures de la plante, flétrissement des sommets et des bourgeons. Les tissus affectés sont recouverts d'une floraison de sporulation blanc-rose (avec fusarium) ou brune (avec verticillose). Les tubercules se dessèchent et se ratatinent pendant le stockage. L'infection persiste dans les tubercules et les débris végétaux.

Mesures de lutte contre les maladies fongiques. Il n'y a pas de méthodes radicales pour traiter toutes ces maladies; les mesures préventives et l'abattage des plantes malades, l'utilisation de matériel végétal sain sont d'une importance primordiale. Les parties et les débris végétaux affectés sont détruits. Pendant le stockage hivernal des tubercules, l'humidité excessive et la condensation ne sont pas autorisées.Ils empêchent le développement de maladies fongiques sur les plantes végétatives avec un emplacement ensoleillé, une bonne ventilation de l'air, assurant un séchage rapide de la masse végétative après la pluie. Les fleurs fanées peuvent être une source d'infection, leur élimination rapide est donc nécessaire. Dans le cas d'un développement massif de la maladie sur les plantations, après l'élimination des spécimens malades, des fongicides à action systémique sont utilisés - Fundazol, Oksikhom. Ils sont également utilisés pour des traitements préventifs. Les tubercules avant la ponte pour le stockage sont traités avec 0,2% Maxim pendant 30 minutes. Si nécessaire, répétez le traitement au printemps, avant de faire germer les tubercules.

Dahlia Fusarium

Dahlia pourriture bactérienne humide

Maladie fongique, agents pathogènes - Erwiniacarotovoraainsi que le chrysanthème caractéristique Erwiniachrysanthemi... Il s'accompagne d'un flétrissement des pousses individuelles ou de la plante entière. Les tiges deviennent molles au toucher, se fissurent souvent le long, à la rupture il y a un mycélium brun visible dans les tissus des vaisseaux. Les tubercules jaunissent et se ramollissent, ils sont affectés par la pourriture pleureuse, accompagnée d'une odeur désagréable.

Des mesures de contrôle. Destruction des spécimens malades. Lors du creusement en automne, abattage des tubercules malades et endommagés. Un séjour prolongé des tubercules dans l'eau, une humidité trop élevée pendant le stockage hivernal, qui peut entraîner la mort massive du matériel de plantation, peuvent contribuer à la propagation de la maladie.

Pourriture brune

Maladie fongique, agent causal - Rhizoctoniesolani. Le plus souvent, il affecte les boutures et les jeunes pousses, il se traduit par un éclaircissement et un brunissement de la base des tiges. De longs filaments de mycélium sont souvent visibles sous les feuilles mortes. La plantation en retrait contribue au développement de la maladie.

Des mesures de contrôle. L'utilisation de fongicides biologiques - Fitosporin-M ou un mélange d'Alirin avec Gamair (2 comprimés par seau d'eau) pour pulvériser les plantes et les surfaces du sol afin de prévenir les maladies. En cas d'apparition de spécimens malades, traitement des bases des tiges avec des fongicides - Fundazol, Oksikhom.

Tache des feuilles

Maladie fongique, agent causal - Entylomedahliae. Il provoque l'apparition de taches informes de couleur jaune-vert, qui deviennent plus tard gris-brun, avec une bordure brun foncé. Une mauvaise ventilation des plantes contribue à la maladie. Les moins sensibles aux maladies sont les dahlias à pompon.

Tache de dahliaTache de dahlia

Des mesures de contrôle. Destruction des spécimens malades et de tous les débris végétaux. Amélioration des conditions de ventilation, si nécessaire, transplantation d'échantillons sains.

Tache annulaire ou flétrissement tacheté

L'apparition de la maladie est similaire dans les symptômes à la précédente, mais l'agent responsable est le virus de la flétrissure maculée de la tomate, qui est transporté par les insectes suceurs, en particulier les thrips. Cela commence par l'apparition de taches de chlorose inégales sur le jeune feuillage. La nécrose brune se développe le long des veines, qui finissent par tomber. Les plantes rabougries, fleurissent mal.

Tache annulaire en combinaison avec d'autres maladiesVirus de la mosaïque du tabac sur les dahlias

Autres maladies virales Ils s'expriment par le mosaïcisme, le jaunissement des veines, la décoloration ou le brunissement, les déformations et l'asymétrie des limbes des feuilles, le ralentissement de la croissance des plantes. Les plantes ne fleurissent pas ou, avec une croissance naine, des fleurs de taille disproportionnée se développent. Les agents pathogènes sont transportés par les pucerons, les thrips et les aleurodes. Les infections virales peuvent également se propager par le biais d'outils lors de la coupe des fleurs et du jardinage, par le biais de matériel végétal contaminé.

Mesures de lutte contre les maladies virales. Il n'y a pas de moyens de contrôle efficaces, les plantes malades doivent être détruites. À titre préventif, il est recommandé d'utiliser du matériel de plantation sain, de désinfecter l'instrument lors de la division, du greffage, de la coupe (dans l'alcool ou à la flamme). Contrôle opportun des vecteurs, attraction de leurs ennemis naturels vers le jardin.

Si vous trouvez sur vos plantes des maladies qui nécessitent l'élimination des plantes, désinfectez la zone vacante en saupoudrant abondamment de chaux de jardin, et ne plantez pas de dahlias dessus dans les années à venir.

 

Dahlia ravageurs

Pucerons (Aphididés)

Les colonies de pucerons sont généralement clairement visibles à l'œil nu. En l'absence de parasites, les signes de dommages sont la frisure et le jaunissement du feuillage, la présence de sécrétions collantes de pucerons - "miellat". En plus du fait que ces ravageurs suceurs se nourrissent de jus de plantes, ils peuvent être porteurs de maladies fongiques et virales.

Des mesures de contrôle. Des colonies uniques de pucerons sont coupées avec les feuilles. Avec un grand nombre de parasites, les plantations sont traitées avec une solution de savon vert ou avec des insecticides - Aktara, Decis, Confidor, Fitoverm.

Nématodes

Les nématodes du chrysanthème et du fraisier se trouvent sur les dahlias. Dommages aux bourgeons, aux pétioles et aux limbes des feuilles, sur lesquels apparaissent d'abord des taches nécrotiques claires puis sombres. Ils hivernent dans les bourgeons des tubercules. Des nématodes racinaires peuvent également apparaître, dont la présence est détectée par le rabougrissement et la courbure des tiges.

Des mesures de contrôle. Les plantes affectées sont enlevées avec une grosse motte de terre et détruites. Les plantes sensibles à l'infection par les nématodes ne sont pas plantées à leur place. Les mesures préventives sont d'une grande importance dans la lutte contre le ravageur, par exemple, renverser le sol avant la plantation avec Ekogel, qui renforce les parois cellulaires des plantes grâce au chitosane qu'il contient. Une certaine protection est fournie en plantant à côté de Tagetes (soucis), qui effraient le nématode.

Insectes herbivores (Lygussp.)

Manger sur les limbes des feuilles entraîne une perturbation du flux de nutriments, dans les lieux d'alimentation, ils laissent des taches jaunes, puis brunes sur les limbes des feuilles. Dans le processus de croissance ultérieure, le tissu des feuilles rétrécit et se déchire avec la formation de trous irréguliers.

Des mesures de contrôle. Avec un faible degré de dommages aux plantes, un traitement avec une solution de savon vert est suffisant. En cas de masse, des moyens de contrôle chimiques sont utilisés, par exemple Iskra-M, Mospilan. Le traitement est effectué tôt le matin, lorsque les bogues sont encore inactifs.

Pelle à chou(Mamestrabrassicae)

Les feuilles de Gergin sont mangées par les chenilles de scoop

Ce ravageur connu des cultures de chou est responsable de l'apparition de trous inégaux dans les feuilles. Les papillons volent hors des pupes qui ont hiverné dans le sol en juin-juillet. Les œufs sont pondus sur la face inférieure du feuillage, d'où émergent les chenilles vertes, atteignant 5 cm de longueur à l'âge adulte. Les chenilles rongent les feuilles, puis pénètrent dans le sol et terminent leur cycle de développement, se pupifiant pour l'hiver.

Scoop-gamma(Autographagamma)

Les papillons volent la nuit en mai-juin, la nuit. Ils se nourrissent eux-mêmes de nectar, mais pondent un grand nombre d'œufs. Les chenilles qui en sortent rongent les racines à la surface de la terre, près du collet, provoquant le flétrissement des plantes.

Suivre les mesures de contrôle. Les rails simples sont faciles à assembler à la main. Avec une apparence massive, il est préférable d'utiliser des agents biologiques respectueux de l'environnement - Lepidocide, Bitoxibacillin. À partir de préparations chimiques, d'insecticides Iskra-M, Fufanon peut être utilisé.

Limaces (Deroceras partent etdr.)

Des limaces et des scoops auraient pu participer ici

Gastéropodes, actifs principalement la nuit, par temps humide et à l'ombre. Ils mangent les rainures des feuilles juteuses du dahlia, puis rongent les feuilles, ils peuvent détruire entièrement les limbes des feuilles.

Des mesures de contrôle. Collecte mécanique d'individus individuels, pose de pièges entre les plantations - planches humides, chiffons, moitiés de pommes de terre. Vous pouvez également utiliser de la cendre de bois (efficace jusqu'à ce qu'elle soit mouillée), du superphosphate, du poivre rouge moulu, irritant pour les semelles du mollusque, dans les allées. De même, des préparations de métaldéhyde (par exemple, Orage) sont dispersées, ce qui détruit le ravageur.

Bronzovka velu, ou alors cerf(Tropinota hirta)

Coléoptère noir assez gros (plus de 1 cm), couvert de poils gris épais et de petites taches blanches le long des élytres. Mange les pétales, les étamines et les pistils de fleurs. Les années se déroulent de mai à août. Les femelles pondent dans des sols riches en humus, où éclosent des larves blanches à tête brune, se nourrissant de débris végétaux et de racines de plantes.

Des mesures de contrôle. Le nombre de ravageurs est généralement faible, il est donc possible d'y faire face par la collecte mécanique des coléoptères, ainsi que des larves lors de l'ameublissement du sol.

Serre aleurode (Trialeurodesvaporariorum)

Les petits papillons blancs d'environ 1 mm de longueur, qui ne nuisaient auparavant que dans les serres au stade de la croissance du matériel de plantation de dahlia, sont maintenant rarement trouvés sur les plantes en pleine terre. Ils se cachent sous la feuille et y pondent des œufs. Les larves qui éclosent des œufs se nourrissent des feuilles, provoquant l'apparition de taches chlorotiques, et forment des cocons - puparia, où de nouveaux individus de papillons se développent.

Des mesures de contrôle. Pulvérisation d'insecticides sur les plantes - Aktara, Iskra, Mospilan.

Thrips des fleurs de l'Ouest(Franciniellaoccidentalis)

Ravageur suceur de 1-1,5 cm de long, de couleur brun foncé, aux ailes jaunâtres. Dangereux pour les dahlias dans les serres. Il se reproduit dans les feuilles et au milieu de la fleur, près des étamines. Il provoque des déformations du point de croissance, l'apparition de taches blanchâtres sur les feuilles et le brunissement des pointes des pétales de fleurs. Des excréments noirs peuvent être trouvés sur la face inférieure des feuilles. Avec de graves dommages, les plantes se dessèchent.

Des mesures de contrôle. Combattre les thrips est très difficile. Les pièges bleus sont une mesure préventive dans la serre. Vous pouvez les fabriquer vous-même en enduisant les boîtes en carton bleues de colle Alt. Les plantes les plus touchées sont détruites, la plantation à des fins de prévention et de contrôle du ravageur est traitée à plusieurs reprises avec des insecticides - Aktara, Aktellik, Fitoverm, Fufanon, en alternant les préparations au cours de la saison.

Pour l'autodiagnostic, vous pouvez utiliser notre Catalogue des maladies et ravageurs.

Le respect des règles de la technologie agricole, une alimentation rapide est importante pour une bonne croissance des plantes - lire l'article Comment faire pousser des dahlias.