Calicant

Calicant (Calycanthus) est une plante exotique, qui se distingue par ses qualités décoratives, ses fleurs inhabituelles et mérite l'attention des jardiniers. L'attractivité maximale de l'arbuste est associée à de grandes fleurs rouge foncé ou crémeuses, semblables aux nénuphars, émettant un arôme agréable persistant, pour lequel il est appelé "buisson sucré" (Arbuste doux). Le buisson est densément recouvert de feuilles brillantes et nettes, placées à l'opposé sur de courts pétioles. Calicant est également appelé calice, car il n'y a pas de pétales dans sa fleur, au lieu d'eux, il y a des sépales colorés en forme de pétale. Même le nom latin, dérivé de deux mots grecs, indique un tel arrangement floral Kalix - "tasse" et anthos - "fleur".

Représentants du genre Calycanthus appartiennent à la famille Calicant (Calycanthacées), ils viennent d'Amérique du Nord et d'Asie du Sud-Est. Sur les quatre espèces connues en culture, très peu sont les plus résistantes aux conditions météorologiques du centre de la Russie.

 

Calicant à fleurs (Calycanthus floridus)Calicant à fleurs (Calycanthus floridus)

Calicant en fleurs (Calycanthusfloridus) Est un très bel arbuste, mais relativement thermophile. Pousse naturellement dans les forêts du sud-est des États-Unis, de la Virginie au Mississippi, où il atteint une hauteur de 3 m. Le buisson est assez tentaculaire et ramifié. Toutes les parties de la plante, y compris les fleurs, les feuilles et les brindilles, sentent beaucoup plus fort que les espèces précédentes. De grandes feuilles brillantes, de 4 à 6 cm de long, de forme ovale et elliptique avec un sommet pointu émettent une odeur persistante, qui est plus visible au frottement. Au-dessus, les feuilles sont vert foncé et sur la face inférieure elles sont grisâtres en raison de la pubescence tomenteuse dense. Au sommet des pousses latérales en juin, d'élégantes fleurs brun rougeâtre fleurissent, atteignant 5 cm de diamètre. Les fleurs surprennent l'imagination avec leur apparence gracieuse due aux nombreux pétales étroits, en plus, elles dégagent un arôme de fraise. Les fruits (cinarodia) sont obovales, atteignent 7 cm de long, restent longtemps suspendus au buisson.

En Amérique, la floraison de Calicanthus, en raison de son fort arôme, est appelée le "girofle" (Piment de la Jamaïque), ou "poivre jamaïcain", et se réfèrent aux épices. Pour la population indigène d'Amérique, une décoction d'écorce servait de laxatif.

Le calicant en fleurs est cultivé en Amérique depuis le milieu du 17e siècle. Au XIXe siècle, l'espèce est apparue en Ukraine, en Biélorussie, dans le sud des États baltes. Il est cultivé à Kaliningrad, il est assez commun dans les parcs de la côte de la mer Noire du Caucase. En Russie centrale, il est très rare, principalement en raison d'une mauvaise résistance à l'hiver. Dans le jardin botanique de Saint-Pétersbourg, l'espèce a été testée dans les années 1930, à nouveau dans les années 1990, certaines plantes ont survécu. Certaines années, ils peuvent geler au niveau de la couverture neigeuse, avoir une petite croissance annuelle de pousses, fleurir rarement, ne pas porter de fruits.

Un arbuste qui peut résister à des températures aussi basses que -25 ° C. En culture, il pousse mieux sur des sols fertiles, modérément humides avec un bon drainage. Pour lui, une zone ensoleillée est choisie, protégée des vents froids.

Les variétés ornementales sont connues:

Calicant à fleurs (Calycanthus floridus) AtheusCalicant à fleurs (Calycanthus floridus) Margarita
  • Ovatus ' (Owatus) - à feuilles ovoïdes;
  • Athéus»(Eyteus) - un arbuste compact avec des feuilles brillantes et des fleurs jaunâtres crémeuses à floraison luxuriante;
  • 'Margarita' (Margarita), «Edith Wilder» (Goes Wilder) et «Michael Lindsey» (Michael Lindsey) - avec de grandes belles fleurs rouge-brun.

Calicantprolifique (Calycanthusfertilis) selon la classification étrangère moderne, il est reconnu comme une sous-espèce de calicant à fleurs (Calycanthus floridus var. glaucus).

Calicant fertile (Calycanthus floridus var. Glaucus syn. Calycanthus fertilis)Calicant fertile (Calycanthus floridus var. Glaucus syn. Calycanthus fertilis)

C'est une sous-espèce relativement résistante qui peut pousser dans les climats tempérés. Sa patrie est située à l'est de l'Amérique du Nord, où poussent des arbustes atteignant 3 m de hauteur dans les forêts de montagne. Dans la voie du milieu, il est beaucoup plus bas, de 1,2 à 1,5 m de haut et moins feuillu. Les feuilles sont brillantes, ovoïdes ou elliptiques, jusqu'à 10 cm de long, simples, avec un bord régulier. Ses feuilles sont dépourvues de pubescence sur la face inférieure.Si l'hiver n'est pas très rude, dès le début de l'été, en juin-juillet, des fleurs marron d'un diamètre d'environ 4,5 cm, composées de plusieurs sépales, apparaissent parmi les grandes feuilles brillantes. Les fleurs ont une légère odeur, mais les feuilles, mais surtout l'écorce à l'état séché, dégagent un arôme délicat. Parfois, pendant le long automne chaud, une re-floraison plus faible est observée à la mi-septembre. À la fin de l'automne, des fruits verts allongés apparaissent sur le buisson, appelés "cinarodia", contenant des noix à l'intérieur (elles sont prises pour des graines), qui n'ont pas le temps de mûrir sous notre climat.

Dans la culture américaine, il est connu depuis le début du 19e siècle. Il pousse à Moscou depuis les années 1950, il ne fleurit pas chaque année. Il aime les sols fertiles, modérément humides, préfère les zones protégées des vents froids, avec un bon éclairage. Lors de la plantation, un drainage doit être assuré, la stagnation de l'humidité dans le sol peut détruire la plante, créant un environnement favorable au développement de la pourriture des racines.

À la fin de l'automne, afin de protéger l'arbuste du gel, les jeunes plants doivent être légèrement pliés au sol et recouverts de branches d'épinette de conifères ou de feuilles tombées. Pour les protéger du froid, les buissons sont également attachés avec du papier kraft ou un matériau de revêtement non tissé moderne. Au début du printemps, dès que le danger de fortes gelées est passé, le paillis et l'abri doivent être enlevés, mais pas avant la mi-avril. Pratiquement chaque année, il est nécessaire de procéder à une taille sanitaire, en enlevant les pousses et les branches sèches. Les fleurs se développant sur les pousses de l'année en cours, la taille et l'allègement de la couronne sont effectués au début du printemps en mars-avril. Certains jardiniers jettent les brindilles coupées de Calicant sur les charbons pour ajouter une saveur particulière au kebab.

Dans les régions du sud de la Russie, de telles formes décoratives du prolifique Calicant peuvent être testées:

  • Nanus ' (Nanus) est un buisson nain avec de petites feuilles ovoïdes;
  • Laevigatus»(Lavigatus) et»Ferax»(Ferax) - feuilles ci-dessous, les fleurs sont brun foncé;
  •  ‘Purpureus ' (Purpureus) - avec des feuilles rougeâtres, en particulier sur la face inférieure;
  • Glauca»(Glauka) - avec des feuilles bleu grisâtre sur la face inférieure et des fleurs en briques claires.

Il s'agit d'un arbuste exclusivement original, adapté aux plantations individuelles et en groupe, en bonne harmonie avec diverses espèces d'arbres et de conifères.

 

Calicant occidental (Calycanthus occidentalis)

Calicant occidental (Calycanthusoccidentalis) originaire de l'ouest de l'Amérique du Nord, y compris la Californie et le sud de la Colombie-Britannique, où il choisit des habitats humides près des ruisseaux et le long des berges des étangs, pousse sur un sol limoneux léger, résiste à l'ombre partielle. C'est un buisson tentaculaire atteignant 4 m de haut avec une couronne lâche. Il a de grandes feuilles brillantes, allongées-ovoïdes, jusqu'à 20 cm de long, peu pubescentes. Les fleurs sont simples, bisexuées, mais de couleur plus claire, rouge brique ou beige crème, de 5 à 7 cm de diamètre, presque dépourvues d'une odeur agréable, ont un faible arôme acide. De plus, son écorce et ses feuilles sont assez parfumées. Pour cela, en Amérique, le calicant occidental est appelé «arbre à œillets californien» (Californieuneépice), parfois utilisé à la place de la cannelle. Cependant, la plante contient la calicantine alcaloïde toxique, similaire à la strychnine, qui est dangereuse pour l'homme et doit être traitée avec une extrême prudence. L'écorce séchée a des propriétés médicinales, ses décoctions sont recommandées comme expectorant pour les rhumes, les maux de gorge et les troubles de l'estomac.

L'arbuste peut résister aux gelées hivernales avec des températures allant jusqu'à -15 ... -20 ° C. Il convient aux zones à climat doux. Il est cultivé sur la côte de la mer Noire du Caucase: à Adler et à Soukhoumi, ainsi qu'en Crimée, où le buisson fleurit et porte ses fruits. Dans le sud de la Russie, cette espèce gèle considérablement pendant les hivers froids, mais elle peut produire des pousses. Dans le jardin botanique de Saint-Pétersbourg, il a été testé au milieu du XXe siècle, où il gelait chaque année jusqu'au collet, et après 5 ans de culture, il est complètement tombé.

 

Chinois calicant (Calycanthus  chinensis) de la partie orientale de la Chine. Les botanistes chinois en 1963 dans l'édition multivolume "Flora of China" lui ont donné le nom - Sinocalycanthus chinensis. Arbuste atteignant 3 m de haut, jusqu'à 4 m de large, à écorce brun grisâtre.Les feuilles sont vert clair, brillantes, obovales, grandes, jusqu'à 15 cm de long, très parfumées. En automne, les feuilles deviennent jaune vif. Les fleurs sont situées aux extrémités des pousses, également grandes, jusqu'à 6-7 cm de diamètre, parfumées. Fait intéressant, le cercle extérieur des sépales est bordeaux, la partie médiane de la fleur est blanc rosé et le cercle intérieur entourant 16 à 19 étamines avec des anthères jaunes est représenté par des lobes de périanthe jaune pâle plus étroits.

L'arbuste fleurit la 4ème année, fleurit en mai-juin. Le fruit est en forme de cloche ou en forme de poire, de 3 à 4,5 cm de long. Les graines (ou plutôt les noix) contiennent l'alcaloïde calicantine. La plante est peu résistante à l'hiver, peut résister à des températures aussi basses que -23 ° C. En Russie centrale, l'espèce n'a pas été testée, probablement, elle est plus prometteuse pour les serres.

 

Calicant d'élevage

 

Le calicant peut être multiplié par graines, mais dans la voie du milieu, il ne porte pratiquement pas de fruits, il est donc multiplié par boutures.

Pour un meilleur enracinement des boutures vertes, leur partie inférieure est saupoudrée de "Kornevin" ou trempée pendant 16 heures dans une solution à 0,5% d'hétéroauxine. Les boutures sont plantées dans un substrat léger et fertile. Lors de la plantation, les boutures sont placées obliquement à une distance de 3 à 5 cm les unes des autres, régulièrement arrosées d'eau, empêchant le dessèchement. Les meilleurs résultats d'enracinement peuvent être obtenus dans une serre à une température de + 16 ... + 20 ° C et peu d'ombrage.

Si vous avez réussi à acheter des graines, par exemple, écrivez-les dans le catalogue, elles auront besoin d'une scarification. Les noix sont recouvertes d'une peau dense, à travers laquelle la racine est difficile à percer, elles sont donc pré-trempées pendant 48 heures dans de l'eau chaude à une température de + 60 ° C. Le semis est effectué dans un pot avec un sol léger et fertile, où, avec une humidité régulière et une température ambiante, les semis apparaissent au bout de 3 à 5 mois.

Photo de l'auteur