Bleuets du jardin dans la région de Moscou

Dans les jardineries, sur les marchés horticoles, dans les fleuristes, de nombreuses plantes inédites sont maintenant apparues. Parmi ces nouveautés destinées au grand public, on trouve les myrtilles de jardin, souvent vendues sous le nom de «myrtilles de jardin» (à ne pas confondre avec le tournesol, un légume de la famille des morelles, dont les graines sont également souvent vendues sous le nom "myrtille de jardin"). Les myrtilles du jardin (ou myrtilles) sont appelées myrtilles hautes variétales, arbuste vivace de la famille des airelles rouges (certains botanistes l'attribuent à la famille des bruyères).

Actuellement, les variétés de bleuets de jardin sont cultivées avec succès non seulement dans leur pays d'origine en Amérique du Nord, mais également en Europe, en Asie et en Australie.

Pour la première fois, le botaniste de l'USDA F.W. Cowill a commencé à cultiver des myrtilles en 1906. Le fait est que, contrairement au continent eurasien, sur lequel on ne trouve qu'une seule espèce de bleuet - le bleuet des marais, 26 espèces sont répandues sur le continent nord-américain. Ils sont classiquement divisés en 3 groupes: sous-dimensionné (hauteur du buisson de 0,2 m à 1,2 m), haut (hauteur du buisson 3-5 m) et un groupe de myrtilles du sud "œil de lapin" (hauteur du buisson jusqu'à 9 m). Dans un premier temps, Coville a sélectionné des espèces de bleuets sauvages prometteuses. Puis il a croisé ces formes entre elles et a sélectionné les hybrides les plus productifs. Au cours de sa vie, F.V. Covill a enregistré 15 variétés. Après la mort de F.V. Covilla, 15 autres variétés ont été sélectionnées et enregistrées parmi les plants restants par le personnel de son laboratoire. Actuellement, leur nombre dépasse 100. À la fin du XXe siècle, les botanistes de la myrtille de Covilla (Vaccinium covilleanum Butkus et Pliscka) ont nommé les bleuets de grande taille de la variété d'après la personne qui les a créés à partir d'espèces sauvages.