Délicieux Noël: voyager à travers le menu festif de l'Europe

Noël est une période où les familles du monde entier se réunissent sous un même toit pour célébrer et être ensemble. Les coutumes et traditions de Noël varient d'un pays à l'autre. Mais pour beaucoup de gens, l'un des meilleurs moments de Noël est la délicieuse cuisine traditionnelle faite maison qui est un élément essentiel de chaque saison hivernale festive. S'asseoir à côté de ses proches et se régaler ensemble est une façon classique de célébrer les vacances à travers le monde. Alors que certaines cultures préparent les principaux plats traditionnels pour Noël lui-même, pour d'autres, la veille de Noël est plus importante. Mais, quelle que soit la date la plus significative, l'ambiance est la même partout. Et un menu de Noël pré-planifié fait partie de la célébration où que vous soyez.

Les plats de Noël sont imprégnés des traditions séculaires des peuples et de l'amour et de la chaleur des fêtes, quels que soient les ingrédients qu'ils contiennent. Aujourd'hui, nous vous présenterons quelques-unes des spécialités culinaires préparées dans différents pays pour cette fête - de la coliva de Noël, de la dinde au four, des ragoûts, des carpes frites et du gravlax - aux stollen, bûches de Noël et biscuits au pain d'épice. Ce sont ces aliments qui font de Noël une fête spéciale et reconnaissable dans les maisons du monde entier.

Bulgarie

 

Noël en Bulgarie s'appelle Koleda et est l'une des vacances familiales les plus appréciées. Curieusement, cette fête en Bulgarie n'a pas de connotation religieuse prononcée, la Koleda bulgare est pour tout le monde absolument. La veille de Noël, qui en bulgare s'appelle «soirée B'dni» ou «Malka Koleda», toute la famille devrait se retrouver à la table de fête, sur laquelle il n'y a que des plats de carême, qui seront traditionnellement un nombre impair: sept, neuf ou onze, et le sel et le poivre sont considérés pour un plat séparé. Ce jour-là, des tartes avec des surprises ne manqueront pas d'être cuites. Autrefois, des noix, des brindilles de cornouiller (pour les Bulgares, c'est un symbole de santé et de force) ou des pièces de monnaie y étaient cuites, mais aujourd'hui, le plus souvent, un petit message en papier avec de bons voeux est caché dans la fête bulgare gâteau.

Kolivo (Kolivo) - blé bouilli avec du sucre et des noix - est généralement le premier plat servi la veille de Noël en Bulgarie. En Russie et en Pologne, son analogue est la kutia de Noël. Le colivo est servi avec du miel, des graines de pavot, d'autres céréales, du riz, des haricots ou des fruits secs et peut être préparé de différentes manières. Ce plat est étroitement lié aux anciennes traditions orthodoxes. Le colivo est également un plat traditionnel de Noël en Serbie, en Roumanie et en Géorgie.

Recette: Colivo de Noël

KolivoDéesse

Après avoir assisté à la liturgie festive dans l'église, les Bulgares se réunissent à nouveau à la table de fête pour déguster un pain de Noël spécial - "déesse", également appelée pita de Dieu, pain de Dieu, pain sacré. Il est forcément décoré d'une croix et de figurines en pâte qui symbolisent la fertilité: des épis de blé, un orage de raisins, le soleil, une abeille. Pendant la fête, le propriétaire de la maison lève le pain au-dessus de sa tête et prononce des vœux de paix et de prospérité, après quoi le pain est rompu et distribué aux participants de la fête. Chacun de ceux présents à la table de Noël recevra à coup sûr un morceau de ce pain de fête.

Allemagne

 

Les principaux symboles de Noël en Allemagne sont l'arbre et le festival de Noël (Weihnachtsfest), qui se déroulent dans tout le pays du 11 novembre à la veille de Noël sur les principales places des villes et des établissements ruraux. Chaque région du pays a ses propres coutumes, mais dans tout le pays, casse-noisettes souvenirs, châtaignes frites, pommes au four, pain d'épices et stollens sont des attributs communs de cette grande fête de l'année.

Salade de hareng Heringsalat - un plat traditionnel pour le dîner de la veille de Noël pour de nombreuses générations d'Allemands.Traditionnellement, il est préparé par le membre le plus âgé de la famille. La salade se compose de hareng salé, de betteraves, de concombres marinés et de mayonnaise, parfois avec l'ajout de viande bouillie, a une couleur rouge de Noël correspondante.

Heringsalat

Weihnachtskarpfen - La carpe des fêtes est l'un des principaux plats de Noël en Allemagne depuis des centaines d'années. L'une des traditions de Noël allemandes préférées est également associée à ce plat - après le dîner, des écailles de poisson de carpe cuite sont placées dans un portefeuille pour que l'année soit financièrement réussie.

Weihnachtskarpfen cuit différemment dans différentes régions du pays. Dans la carpe du sud, elles sont cuites en portions, panées et frites, et servies avec une salade de concombre ou de pommes de terre, des quartiers de citron, du ghee ou une sauce rémoulade. Dans le nord de l'Allemagne, plus souvent servi à la table de Noël Karpfen Blau - carpe bleue au persil ou pommes de terre bouillies et sauce au raifort. Le poisson acquiert une couleur inhabituelle au cours d'une technologie de cuisson spéciale: les carpes sont bouillies dans de l'eau salée presque bouillante avec du vinaigre et des herbes à feu doux. La troisième façon populaire de cuisiner la carpe pour Noël est la carpe cuite au four farcie de divers légumes, servie avec des tomates au four, des champignons et Salzkartoffeln - bouilli dans de l'eau salée puis pommes de terre frites.

Un autre plat traditionnel sur la table de Noël allemande est Weihnachtsgans - oie frite farcie aux pommes, châtaignes, oignons ou pruneaux. Chaque restaurant allemand qui se respecte et chaque famille allemande ont leurs propres recettes pour préparer une oie de Noël. Fait intéressant, quel que soit le type de garniture, par tradition, une telle oie est préparée avec un ensemble spécial d'épices - sel, poivre noir, marjolaine et ... absinthe. Le chou rouge, les boulettes ou les boulettes sont généralement utilisés comme garniture. Weihnachtsgans à l'Alsace, c'est une oie farcie de saucisses et de choucroute.

Recette: Oie de Noël farcie aux châtaignes et fruits à la sauce Cumberland

Weihnachtsgans

Les recettes de nombreux plats de Noël ont été conservées en Allemagne inchangées depuis le Moyen Âge et l'époque païenne. Les pâtisseries de Noël traditionnelles allemandes étaient autrefois des cadeaux aux dieux païens, dont ils essayaient de se procurer des bonbons: pain d'épices, pâte d'amande, muffins et tartes. Mais même aujourd'hui, un grand et beau plat avec des noix, des pommes et des tartes cuites selon le canon une semaine avant Noël est toujours servi sur la table de Noël allemande. Ces friandises sont profondément symboliques: les pommes rappellent l'arbre de la connaissance du bien et du mal; noix en coquille - sur la nécessité de surmonter les difficultés sur le chemin des secrets de la vie. Sur la table de Noël, les Allemands auront certainement du pain d'épices - lebkuchens, stollen ou Baumkuchen - "Arbre à tarte". Baumkuchen - un type spécial de vieille pâtisserie de Noël à base de beurre, d'œufs, de sucre, de vanille, de sel et de farine. Le gâteau s'appelle ainsi parce que sa coupe dorée ressemble à une coupe fraîche d'un arbre avec des anneaux annuels. Le processus de cuisson est assez inhabituel: un rouleau en bois spécial est plongé dans une pâte, qui est dorée sur un feu ouvert, puis la procédure est répétée plusieurs fois. Autrefois, il était cuit à l'aide d'une petite bûche de bois, aujourd'hui, il existe des appareils de boulangerie spécialement conçus pour cela.

Lire les articles:

  • Dresden Stollen, ou le goût du vrai Noël
  • Nuremberg Lebkuchen: une légende du pain d'épice de Noël
Baumkuchen

L'un des principaux attributs de tout marché de Noël et de Noël lui-même en Allemagne, bien sûr, est le célèbre vin chaud allemand - vin rouge chaud aux épices, qui est toujours préparé ces jours-ci dans tous les cafés et restaurants ou juste dans les rues sur un open Feu. Le vin chaud allemand peut être à la fois faible et fort - avec l'ajout de cognac, de rhum ou de diverses infusions d'herbes fortes. Le monde entier connaît le vin chaud.Cette boisson a longtemps quitté l'Allemagne et est devenue très populaire pendant les vacances d'hiver dans différentes parties du monde, en particulier dans les pays au climat froid. Mais avec une autre boisson de Noël forte en Allemagne, le monde est beaucoup moins familier. C'est ce qu'on appelle la "dent ardente". Un poinçon est préparé dans une grande cuve, une grande "dent" de sucre imbibée de rhum coûteux est placée au-dessus, puis la "dent" est incendiée et, en fondant, le sucre commence à couler dans le poinçon dans une flamme liquide, où il continue de brûler. Le spectacle est fantastique, et le goût, franchement, vaut la peine d'être essayé!

Lire l'article Toutes les subtilités du vin chaud, ou le roi est joué par la suite

Un autre verre constant sur la table de fête des Allemands - Eierlikör ou la liqueur d'œuf, qui est un mélange de jaunes d'œufs, d'une variété d'alcools, de sucre, de vanille et parfois de crème. Traditionnellement, la liqueur d'œuf est servie dans un grand verre avec de la crème fouettée, généreusement saupoudrée de poudre de cacao sur le dessus. Cette boisson est servie en Allemagne à l'apéritif ou au dessert, et presque toujours et partout.

France

 

Un dîner de Noël en France est un événement très important, pour lequel chaque foyer commence à se préparer un mois à l'avance. Il a même un nom spécial - Réveillon (éveil). Traditionnellement, toute la famille doit se réunir chez ses parents et tout le monde doit participer à la préparation du régal des fêtes, car les plats traditionnels de Noël en France sont complexes et nécessitent non seulement beaucoup de savoir-faire, mais aussi du temps. Il y en a donc pour tous les goûts, y compris les enfants.

Pendant les vacances d'hiver, les Français préfèrent ce qu'ils aiment le plus: les huîtres, le foie gras et les escargots. Croyez-le ou non, environ la moitié de la récolte annuelle d'huîtres est consommée par les Français pendant la semaine de Noël. La version classique de Noël du service du foie gras en français - avec une miche spéciale de pain noir ou gris, de la confiture de figues et du gros sel spécial. Huîtres (numéro 3 ou 5 le plus populaire) dans une portion classique - avec du citron. Une option de service moins connue dans notre pays est les huîtres cuites au four avec du fromage. Les ménagères françaises achètent des escargots de Noël au supermarché ou sur le marché, déjà farcis d'un assaisonnement spécial de persil haché et d'ail à l'huile d'olive; avant de servir sur la table de fête, il ne reste plus qu'à les mettre au four.

Huîtres cuites au fromageBûche de Noël Bush à Noel

Favoris parmi les plats principaux de la table de Noël française: une grosse dinde farcie aux châtaignes, truffes, champignons, porc, foie de volaille et marinée au vin ou au cognac; canard mariné à l'orange, mandarine, pamplemousse et sauce anis; poulet cuit au four avec foie de volaille, jambon, céleri et noix. La volaille au four est servie avec des épices et une garniture de châtaignes, poires et autres légumes et fruits. En plus de la volaille, un lapin peut également être cuit au four. Et pourtant, le roi de cette fête est l'oie de Noël - un attribut international de la fête. En France, les plats d'oie sont si populaires qu'une race spéciale d'oies - Toulouse - pesant jusqu'à 12 kg a même été élevée, de sorte que cela suffirait pour une grande famille! La France exporte un grand nombre de ces oies dans le monde chaque année avant Noël.

A la table de Noël, ils boivent du bon vin, strictement sélectionné pour chaque plat. Les verres de champagne sont traditionnellement élevés à minuit, mais il est également permis de les arroser avec du foie gras ou des desserts. La mode de la vodka est arrivée en France il n'y a pas si longtemps, et les Français n'ont pas encore appris à comprendre cette boisson, ils la boivent donc par petites gorgées.

Imaginez une table de fête française sans la traditionnelle bûche de Noël sous le nom de Bouche de Noel (Buche de noel) est tout simplement impossible - c'est l'un des plats principaux de Noël dans ce pays. Au départ, la Bouche de Noël était un long rouleau à la crème grasse, décoré sur le dessus avec des attributs forestiers de chocolat et de baies. La Bouche de Noel d'aujourd'hui est une génoise fine avec une garniture légère, roulée en rouleau et recouverte d'un glaçage au chocolat.

Fait intéressant, en France, la nourriture de Noël devrait être servie non seulement aux gens, mais aussi à nos petits frères. En France, une attention particulière est portée aux chats, qui sont inacceptables d'avoir faim ce jour-là, et aux oiseaux, pour lesquels de nombreuses mangeoires sont construites pour les vacances.

Italie

 

En Italie, Noël est la principale fête familiale. A la veille de Noël, il est d'usage de mettre une table de carême, ce qui veut dire qu'en tête de table il y a un poisson, mais quel poisson! Dans le menu traditionnel de Noël des Italiens capitone ou alors Anguilla (anguille, frite ou marinée) et morue séchée baccalauréatgénéralement frits.

Dans n'importe quelle maison ces jours-ci, vous verrez du panettone - un pain de Noël sucré traditionnel avec des fruits et des noix. Le lendemain, pour un dîner de gala, de la charcuterie, des tortellini en bouillon, des lasagnes ou des pâtes au ragoût seront préparés, et comme gâterie principale - chapon farci ou dinde au four, agneau ou charcuterie en bouillon. Pour les douceurs, un panettone de Noël à la crème anglaise ou un sabayon chaud sera servi. Bien sûr, il y aura des bonbons, des fruits et des noix sur la table, mais vous ne verrez de pommes nulle part, car elles sont comme un rappel du péché originel.

Recette: Panettone

Panettone

 

Grèce

Noël en Grèce, par-dessus tout, est l'une des principales fêtes religieuses avec la présence obligatoire du service nocturne dans le temple. Ils doivent emporter une icône de la maison avec eux, et après le service, ils sont les premiers à l'apporter dans les quartiers d'habitation à leur retour. C'est l'une de ces dates principales que les habitants de l'île et de la Grèce continentale ne passent jamais. Les coutumes de célébrer cette grande fête ont évolué au fil des siècles et ont atteint l'ère moderne.

Après avoir visité l'église, les familles grecques s'assoient à la table de fête, où l'attribut principal de Noël est toujours présent - le pain sucré, qui est ici appelé Christopsomo (Χριστόψωμο), qui se traduit par «le pain du Christ». Les Grecs croient qu'il porte la bénédiction du Christ. Ce pain est sucré et doit être décoré d'une croix, mais pas de crème. Parfois, sur le dessus, il y a des figurines d'oiseaux, d'animaux ou d'autres symboles chrétiens sculptés dans de la pâte. Le goût de Christopsomo rappelle beaucoup le gâteau de Pâques habituel. Fait intéressant, il est de coutume chez les Grecs de préparer les ingrédients pour Christopsomo bien avant Noël. En été, à la campagne, l'eau de rose est toujours préparée de ses propres mains, qui est ensuite incluse dans la pâte pour Christopsomo. Le miel est acheté uniquement de la plus haute qualité, généralement en mai, le premier emplacement. Les noix et les raisins secs sont stockés à l'automne. Au moment de la floraison, les herbes sont collectées pour la préparation d'épices.

ChristopsomoMelomakarona

La viande principale pour Noël en Grèce est le porc. Il devrait y avoir un cochon rôti ou un sanglier sur la table. Avant la friture, la viande de porc est généralement trempée dans du vin. Assurez-vous de faire cuire de la viande de porc en gelée et la saucisse maison est fabriquée à partir de boyaux remplis de viande et d'épices. La combinaison de porc et de céleri est particulièrement populaire dans ce pays. On pense que le cochon ne permet pas aux mauvais esprits d'entrer dans l'habitation et qu'en compagnie du céleri, un tel plat devient un produit utile irremplaçable sur la table de fête.

Pour le dessert, les Grecs servent traditionnellement des biscuits sucrés au zeste d'orange - melomakarona (Melomakarona / μελομακάρονα), qui a un goût très similaire au baklava. Ce cookie est cuit par toute la famille. Immédiatement après la cuisson, les melomakarons sont trempés dans un glaçage au miel et au sucre, puis saupoudrés de noix. Il existe également une version moins traditionnelle de cette recette trempée dans du chocolat noir.

Recette: Melomakarona (biscuits de Noël grecs)

Les Grecs servent divers vins comme boissons sur la table de Noël, et récemment, la coutume de boire des liqueurs a pris racine.

Espagne

 

Pour les Espagnols, Noël est une période de joie, partagée entre amis et en famille. La version espagnole de Noël est un mélange original de traditions chrétiennes et païennes.La veille de Noël ou Nochebuena en Espagne est généralement célébrée dans le cercle familial, lorsque tous les parents se rassemblent autour d'une table de fête colorée avec une abondance de plats, de vin et de toutes sortes de bonbons. Après un repas de fête, les catholiques se rendent à la messe de minuit appelée Misa del Gallo. Tout cela se déroule accompagné du chant des célèbres chants de Noël, accompagnés de passionnés de guitares espagnoles, de tambours à main et de tambourins.

Sur une table somptueuse la veille de Noël, les Espagnols proposent des plats de Noël traditionnels qui peuvent varier d'une région à l'autre, mais Pavo Trufado de Navidad (dinde aux truffes) est l'un des plats de Noël de base pour tout le pays. Le dîner commence traditionnellement par la soupe de Noël Carne d'Olya. Pour préparer une telle soupe, un gros morceau de viande est bouilli pendant plusieurs heures, après quoi une variété spéciale de pâtes est ajoutée à la viande, sous la forme d'énormes escargots. La viande de soupe fait partie du plat principal. Il y a toujours un grand nombre d'entrées espagnoles sur la table - des tapas: les langoustines, le jambon et les anguilles sont parmi les délices les plus chers qu'une famille espagnole ordinaire ne peut se permettre que pour des vacances. Il y aura aussi des palourdes et de la dorade au four avec des pommes de terre, de l'agneau frit et du cochon de lait. L'excellent vin mousseux espagnol Cava est servi à table sans restriction.

Pavo Trufado de Navidad

Bonbons de Noël traditionnels espagnols - une variété de desserts aux amandes, au miel, au chocolat et aux fruits. Le plus populaire et le plus connu:

  • turron (turron) - peut-être le bonbon de Noël aux amandes le plus célèbre au monde d'origine mauresque; la composition principale comprend le miel, le sucre et les blancs d'œufs, il existe de nombreux types différents qui, dans tous les supermarchés espagnols, occupent des rayons entiers dans les rangées de confiserie;
  • polvorones - biscuits au goût inhabituellement friable aux noix;
  • pestinos (pestiños) - biscuits frits dans l'huile d'olive puis recouverts de sucre et de graines de sésame;
  • mantekados (mantecados) - biscuits légers friables sur du saindoux de porc avec beaucoup de sucre;
  • Le massepain, un mélange pâteux d'amandes, de jaune d'œuf et de sucre, est l'un des bonbons de Noël espagnols les plus populaires sur la table.
Turron

 

Angleterre

 

La table de Noël anglaise est d'abord servie avec du saumon fumé avec du pain noir et des crevettes en apéritif. Et le plat principal de la fête est une oie ou une dinde cuite au four, saupoudrée de sauce à la groseille à maquereau. Et seulement ici, ce plat est traditionnellement servi à table avec de petites saucisses, enveloppées dans du bacon, qui s'appellent Les porcs dans des couvertures (cochon dans une couverture).

Aussi, selon la tradition, sur la table de fête, il y a une variété de légumes cuits au four: pommes de terre, panais, châtaignes, purée de navet et de navet, carottes bouillies coupées en fines tranches et choux de Bruxelles bouillis.

Comme nulle part ailleurs dans le monde, en Angleterre ce jour-là, il n'y a pas que des plats principaux spéciaux de Noël, mais aussi des sauces! Le plus inhabituel d'entre eux est le pain, composé de tranches de pain, de lait, de crème, d'oignons et de clous de girofle. Un autre hommage aux traditions ancestrales est la sauce aux canneberges, qui est également un incontournable sur la table de Noël.

Un élément inhabituel du cadre festif obligatoire de la table de Noël anglaise est un pétard, qui se trouve à la place de chaque invité. Lorsque tous les plats principaux ont été dégustés, il est temps de faire sauter le cracker. À l'intérieur se trouve traditionnellement une petite couronne royale et un petit souvenir.

La couronne de la fête festive, ce sont les desserts. Le dessert principal de Noël est le pudding de Noël ou le pudding aux prunes (pudding aux prunes, ce qui signifie pudding au feu)farci de raisins secs, miel, chapelure, pruneaux, vanille et amandes. Le pudding est également considéré comme une tradition familiale anglaise. Il est préparé par toute la famille et la recette est héritée. Avant de servir, le pudding aux prunes est versé avec du cognac ou du rhum et mis au feu.

Recette: Pudding de Noël anglais

Parmi les détenteurs du record du nombre de mangés à Noël - tarte à la viande hachée ou une tarte anglaise sucrée remplie de fruits secs et d'un mélange d'épices, au nom de laquelle - Viande hachée - a obtenu son nom et la tarte elle-même. La viande hachée contient de la muscade, de la cannelle et des clous de girofle, épices traditionnelles de Noël. En Grande-Bretagne, ces tartes sont considérées comme chanceuses, donc les Britanniques ne refuseront jamais la tarte de Noël qui leur est offerte, et ils les mangent avec grand plaisir presque tout le mois de décembre.

Tarte à la viande hachée ou tarte anglaise sucrée

Pour les friandises de Noël, ils préfèrent boire du vin blanc ou rouge ou du vin chaud. Également sur les tables à Noël, vous pouvez voir plusieurs types de ports et de punch à chaud. Et dans le nord de l'Angleterre, les habitants préparent une boisson spéciale de Noël à base de céréales, de miel et de crème. La boisson de Noël la plus traditionnelle est un mélange de bière chaude avec de la pulpe de pomme cuite au four, généreusement assaisonnée d'épices et de sucre.

Recette: Punch du Nouvel An

Suède

 

En Suède, du poisson, du jambon, du porridge et du pain spécial de Noël seront servis à la table de Noël. Dans ce pays, la tête de porc frite est un favori de la fête de Noël. La deuxième place, sans aucun doute, revient à la nourriture traditionnelle des fêtes appelée Yanson's Temptation. Janson's Temptation est une délicieuse cocotte poisson-pommes de terre à la crème.

Tentation de Casserole Janson

 

Hongrie

 

Comme partout dans le monde, dans ce pays, le dîner de Noël est soumis à des traditions strictes qui réglementent strictement non seulement la composition et le nombre de plats (il peut y en avoir 7 ou 13), mais même leur séquence de service. La fête commence toujours par du pain à l'ail, suivi d'une noix et d'une tranche de pomme, puis c'est au tour des nouilles, des haricots et des gâteaux au caillé. Des pâtisseries nationales aux graines de pavot ou à la marmelade sont servies en dessert. Ce n'est qu'après tous ces plats obligatoires qui ouvrent la fête, assez curieusement, qu'une soupe chaude au chou ou aux haricots est servie.

 

Finlande

 

Noël est la plus traditionnelle de toutes les fêtes finlandaises. C'est le moment d'une bonne communication avec la famille et les proches parents, ainsi que pour l'invitation obligatoire à la fête des amis non membres de la famille. La bonne vieille cuisine finlandaise traditionnelle est sur la table de Noël année après année.

En Finlande, les vacances d'hiver sont une période de ragoûts de viande chauds et riches, de nombreuses céréales copieuses et une variété de plats de pommes de terre. La table de Noël est décorée d'un jambon rouge au four, richement parfumé à la moutarde. De l'abondance des plats de poisson, gravlax - saumon salé et lutefix - poisson trempé dans une solution alcaline sont nécessaires. En accompagnement, il est d'usage de servir une salade de betteraves et une casserole spéciale de rutabaga.

Dessert de Noël finlandais - joulutortut (joulutortut) - Tarte de Noël (tarte) en forme d'étoile à quatre branches, fabriquée à partir de pâte feuilletée farcie de confiture de prune ou de confiture, contrastant idéalement avec la pâte feuilletée. Parfois, cette tarte est aussi appelée Tähtitorttu ou Star Pie. Peut-être que son plus grand charme est sa simplicité - un biscuit étoile ou moulin à vent qui offre une pâte feuilletée croquante extraordinaire avec la douceur douce d'une cuillerée de confiture! Dans ce pays, le principe fondamental de la vie n'est rien de superflu, et le vrai Noël finlandais n'est que youlutortut, une tasse de glugi chaud et le confort d'une maison de Noël.

Youlutortut

La boisson de vacances la plus populaire parmi les Finlandais est le glögi (glögi), qui est une version finlandaise du vin chaud connu en Scandinavie sous le nom de Glögg, et dans les régions germanophones Glühwein... Habituellement, dans les maisons finlandaises, ils boivent des glugs avec du pain d'épices. Le Glögi à base de vin rouge diffère du vin chaud allemand classique par la plus grande douceur que le miel et les épices confèrent à la boisson. Les raisins secs et les amandes pelées sont le plus souvent ajoutés à la boisson finie. Parfois, les glögs sont fabriqués à partir de cidre de pomme ou de cassis ou de jus d'airelle.Bien sûr, la plupart des Finlandais achètent aujourd'hui des glögs prêts à l'emploi dans des cavistes spécialisés. Aujourd'hui, sur la partie finlandaise de l'Internet culinaire, vous pouvez trouver des centaines de recettes de glögi les plus exotiques, par exemple avec du jus de pamplemousse rouge, des cerises et de la liqueur d'amande; ou avec du jus de fraise parfumé à la cannelle, à la vanille et au gingembre.

Cm. Pâtisseries de Noël finlandaises Joulutortut, glögi finlandais "Vittresk"