Beauté Daphné et le loup la bête

Les Européens cultivent des dizaines d'espèces et de variétés de goji, les unes plus belles les unes que les autres. Certes, ils appellent ce buisson un beau nom - Daphné. Certaines espèces, comme les sous-dimensionnées: Daphne alpina, Daphne arbuscula, Daphne jezoensis, cela vaut la peine d'essayer de grandir avec nous, au cas où ils tomberaient entre vos mains. À en juger par les informations disponibles, ils peuvent supporter des gelées sans neige jusqu'à -15 "C, voire même plus bas. Et comme leur hauteur ne dépasse pas 20-60 cm, leurs chances de survivre, grâce à l'enneigement, augmentent. Et près de 100 pour cent de chances de succès dans la voie du milieu ont les types décrits ci-dessous.

Wolfberry, loup(Daphné) - un arbuste de la famille des goji ou des loups (Thymelaeaceae), comptant dans son genre une cinquantaine d'espèces caduques, semi-et persistantes vivant en Europe, en Asie et en Afrique du Nord. Les jardiniers y sont attirés par une floraison précoce, élégante et, en règle générale, très parfumée et abondante. Toutes les espèces ont des fleurs petites, tubulaires, à quatre lobes du membre, allant du rouge-violet au rose, lilas, blanc ou jaune.

Les loups sont cultivés sur des sols riches en humus, humides mais bien drainés au soleil ou à l'ombre partielle. À la fin de l'automne, les pousses malades et faibles sont enlevées, maintenant la symétrie globale de la brousse. Cependant, une taille forte est contre-indiquée, car la plante ne forme pratiquement pas de nouvelles pousses, mais ne pousse que le long du périmètre de la couronne. Il est important dans les premières années de former un buisson de forme correcte et, en raccourcissant les pousses, de réaliser le tallage. Il est recommandé de pailler le sol pour créer des conditions plus favorables pour les racines: fraîcheur et humidité. De plus, le paillis permettra de ne pas cultiver le sol, car le moindre dommage aux petites racines superficielles entraînera inévitablement leur défaite par la pourriture et, finalement, la mort de la plante. Les loups sont difficiles à transplanter.

Les loups sont multipliés par des graines fraîchement récoltées ou des boutures semi-lignifiées, qui sont enracinées dans la première moitié de l'été.

Toutes les espèces sont parfaites pour la plantation dans les rocailles, les fourrés de bruyère et les pelouses. À l'aide d'un V. mortel relativement élevé et à floraison précoce, il est possible au printemps de créer des volumes de fleurs parmi, en règle générale, les primevères à croissance basse. Les brindilles coupées en hiver et placées dans l'eau peuvent fleurir dans la maison.

Malgré leur attrait, les baies de loup ne sont pas courantes dans les jardins. L'une des raisons est la toxicité de la plante. L'écorce, les feuilles, les fleurs, les fruits sont très toxiques! 10 à 15 baies sont déjà mortelles pour l'homme. Au contact de la peau, toutes les parties de la plante provoquent une irritation sévère, qui peut même entraîner la mort des tissus. Les baies, sans nuire à elles-mêmes, sont mangées par les oiseaux, ce qui contribue à la propagation des espèces. Si vous avez de petits enfants méchants, il est préférable de couper les fruits. Certes, les baies sont très désagréables au goût, donc l'empoisonnement est extrêmement rare. Le nom de Wolf's bast a été donné à la plante pour sa forte écorce, difficile à briser.

La plante tire son nom scientifique de la similitude des feuilles coriaces de certaines espèces avec des feuilles de laurier. Le mot «daphné» est une transcription latine du nom grec du laurier. Goji de l'Altaï(Daphne altaica)ou alors Goji de Crimée(Daphné taurique)ou alors Le goji de Sophia(Daphné sophia)- un arbuste à feuilles caduques très décoratif, arborant une hauteur de 0,5 à 1,4 m, dont la tige et les branches solides sont couvertes d'écorce rouge-brun. Les feuilles sont oblongues-lancéolées, en forme de coin-rétrécies en un court pétiole, gris-vert, parfois avec une pubescence blanchâtre en dessous. Des fleurs blanches de 3 à 7 pièces sont rassemblées aux extrémités des branches dans des inflorescences capitales. Il fleurit très abondamment pendant environ trois semaines en mai-juin, après l'ouverture des feuilles ou en même temps. Après la floraison, les fruits drupe rouge vif, noir brunâtre ou noir sont attachés. En septembre-octobre, il y a une légère re-floraison, après quoi il n'y a plus de fruit. V. Altai se multiplie par graines (fleurit la 6ème année), drageons et boutures.Il se produit seul ou en petits groupes sur des pentes rocheuses, souvent composées de calcaires, au pied des collines, dans les plaines inondables des rivières. Photophile. Résistant à l'hiver. Pousse dans un certain nombre de jardins botaniques. Appartient à la rare flore endémique de Russie. Gardé!

En raison du fait que les zones de l'aire de répartition de V. Altai sont éloignées les unes des autres, certains scientifiques ont longtemps pensé qu'il ne s'agissait pas d'une, mais de trois espèces indépendantes. Le principal massif de son habitat est l'Altaï occidental. Occasionnellement trouvé sur les pentes de craie et dans les forêts de pins des régions de Belgorod, Koursk, Voronezh (il était considéré comme une espèce indépendante - V. Sofia) et le seul endroit en Crimée (considéré comme V. Crimée).

Le goji de Borovoy(Daphné cneorum) ou alors Le goji de Julia(Daphné Julia)- relique, arbuste de 15 à 30 cm de haut et jusqu'à 2 m de diamètre, aux branches couvertes d'écorce brun foncé. Feuilles, de 0,8 à 2 cm de long, vivaces, coriaces, obovales, vert foncé dessus, glauques dessous, rassemblées au sommet des branches en rosettes. Fleurit en mai - juin, après le déploiement des feuilles, parfois à nouveau dans la seconde moitié de l'été, rose ou cerisier, parfois fleurs blanches, jusqu'à 1 cm de long. Dans une inflorescence en forme de parapluie sur un long pédoncule, 6 à 20 fleurs sont récoltées, dégageant un arôme fort et agréable (vanille). Les fleurs recouvrent presque complètement le buisson. Les drupes sont coriaces, de couleur jaune-brun. Il pousse lentement, de 3 à 7 cm par an, seul et en petits groupes dans les clairières et les lisières des forêts, parfois parmi les arbustes. Les racines pénètrent dans le sol à une profondeur de plus de 1,5 m (il est donc presque impossible de le déterrer dans la nature, et c'est strictement interdit). Le jardin a besoin d'un sol léger, humide, calcaire et de soleil, bien qu'il tolère une ombre partielle. V. borovoy est assez capricieux et pas toujours stable en culture. Dans la région de Moscou, il ne lie pas les graines, mais il est facile de le propager avec des boutures vertes. Il hiberne sous la neige sans problème. Habitat - montagnes d'Europe centrale et méridionale. Sur notre territoire, on le trouve occasionnellement dans les régions de Koursk et de Belgorod sur des affleurements de craie, de pierres concassées et de sols calcaires. Gardé!

En Europe, où on l'appelle guirlande de fleurs, les variétés populaires "Eximia" - avec des fleurs roses et "Major" - avec des fleurs violettes. En outre, il existe une forme compacte "pygmaea" avec une hauteur de seulement 10 cm et un diamètre de buisson allant jusqu'à 30 cm, avec des feuilles de 6 à 8 mm de long.

Loup pontique (Daphné pontica)- arbuste à feuilles persistantes de 1-1,5 m de haut et de large à feuilles ovales, pointues, brillantes, vert foncé, jusqu'à 10 cm de long. Fleurs - jaune-vert, parfumées, jusqu'à 2 cm de diamètre, recueillies dans des inflorescences racémeuses. Fleurit au début de l'été. Les fruits sont des baies noires juteuses. Se produit dans les sous-bois des forêts de montagne, atteignant une hauteur de 500 à 2000 m. Pousse individuellement et en groupes, formant souvent des fourrés. Préfère un sol frais et fertile et des espaces ouverts. Distribué dans la Ciscaucasie occidentale.

Goji mortelou alors d'habitudeveineux ou alors Bastion de loup(Daphné mezereum)- arbuste à feuilles caduques de 30 à 150 cm de hauteur (même jusqu'à 2,5 m peuvent se développer dans un jardin ou un parc) et jusqu'à 1 m de diamètre, à écorce gris foncé ou brun jaunâtre. Il y a peu de branches, elles sont dressées, fortes, fines, ramifiées seulement au sommet. Feuilles, de 3 à 12 cm de long et de 1 à 3 cm de large, serrées aux extrémités des branches, vertes avec une teinte gris bleuâtre sur le dessus et légèrement plus claires en dessous, face lancéolée, parfois avec des cils le long du bord; rétréci vers la base et passant dans un court pétiole. En avril, avant la floraison des feuilles, apparaissent des fleurs parfumées roses, rose lilas, rarement blanches ou blanc crème (avec une odeur de lilas), de 6 à 15 mm de long, situées entre 2 et 5 à l'aisselle des feuilles mortes de l'année dernière, couvrant presque complètement la tige et les brindilles. Il fleurit pendant 15 à 20 jours. Les fruits sont rouge vif ou jaunâtre, brillants, juteux, drupes ovales, de 6 à 7 mm de long, persistant longtemps sur les branches. Le jardinage européen a des formes décoratives: "alba" - avec des fleurs blanc crème et des fruits jaunes, "grandiflora" - avec de grandes fleurs violettes et "plena" - avec des fleurs doubles blanches.La très jolie variété Bowles pousse jusqu'à 2 m de haut, fleurit avec des fleurs d'un blanc pur et donne des fruits jaunes.

V. mortel est une espèce qui se trouve encore dans les forêts près de Moscou, bien qu'elle ne soit pas répertoriée dans le "Livre rouge", mais qui a longtemps besoin de protection. Pousse individuellement sur n'importe quel sol fertile, préférant le calcaire. Vit - 30-40 ans. Tolère l'ombre, mais se développe mieux dans des endroits suffisamment éclairés, à mi-ombre. Résistant à l'hiver Mauvaise tolérance à la sécheresse. V. létal se multiplie le plus souvent en semant des graines fraîchement récoltées. Habitat - la partie européenne de la Russie, la ceinture subalpine du Caucase, la Sibérie occidentale.

Elena Rebrik, Alexander Rebrik

(Basé sur les matériaux du magazine "Herald of the Florist", n ° 5, 2003)