Ramasser la zone avec des hanches d'églantier utiles

Dans la cour arrière, parmi les représentants de ce genre nombreux (environ 400 espèces), vous ne pouvez trouver qu'une rose ridée avec un feuillage décoratif, une longue période de floraison et des fruits plutôt gros. Pendant ce temps, c'est une culture industrielle répandue à partir de laquelle des médicaments précieux tels que l'huile d'églantier et le carotène sont obtenus. Et puisque la culture est cultivée, il doit certainement y avoir des variétés très productives avec une teneur élevée en substances actives. Malheureusement, cette information est rarement trouvée dans la presse écrite. Nous essaierons de combler cette lacune.

Rose ridée Hanza

Les matières premières de la rose musquée sont des fruits contenant des pectines (jusqu'à 4%), des tanins jusqu'à 4,5%, des acides organiques (citrique - jusqu'à 2%, malique - jusqu'à 1,8%, etc.), jusqu'à 8 mg /% de caroténoïdes ( lycopène, rubixanthine), bioflavonoïdes (principalement rutine), sucres. Et l'un des indicateurs les plus importants est la teneur en vitamine C (dans les variétés riches en vitamines, elle contient 10 fois plus que le cassis et 100 fois plus que les pommes). En plus de l'acide ascorbique, les cynorrhodons contiennent des vitamines B1, B2, K, E, des sels de fer, de manganèse, de phosphore, de magnésium, de calcium.

Je pense vous avoir convaincu de planter cette merveilleuse plante sur le site, d'autant plus que l'automne est une période propice pour la planter.

Quels types et variétés de cynorrhodons choisir

 

Rose de mai. Artiste A.K. Shipilenko

S'il n'est pas possible d'acheter du matériel de plantation variétal, il est préférable de choisir des espèces riches en vitamines parmi les cynorrhodons. Ceux-ci incluent, tout d'abord, la rose musquée à la cannelle, ou May, dans une moindre mesure la rose musquée ridée, la rose musquée de Webb, la rose à l'aiguille.

Rose ridée (Rosa rugosa) le plus populaire auprès de nos jardiniers. C'est un arbuste d'environ 1,5 m de haut avec un grand nombre de pousses de sous-bois, ce qui le rend difficile à entretenir, mais le rend facile à reproduire, et de grandes fleurs de 6 à 8 cm de diamètre. En raison de son endurance et de sa simplicité, il résiste au gel et au sel, pousse sur des sols sableux et pauvres, des endroits venteux. Il est peu affecté par la rouille, mais sur les sols calcaires, il souffre de chlorose - c'est-à-dire qu'il y a du fer dans le sol, mais il ne l'assimile pas. Il vient d'Extrême-Orient.

En médecine chinoise, il est largement utilisé pour un très large éventail de maladies. De l'allemand, son nom se traduit par «pomme de terre rose», ce qui reflète très bien l'aspect de ses feuilles, avec leur ondulation rappelant plus ou moins les pommes de terre. Il se caractérise par des fruits gros et charnus, les plus pratiques pour toutes sortes de délices culinaires. Elle est aimée pour sa rénovation (elle fleurit de mai à septembre) et le merveilleux parfum des fleurs.

Rose musquée peut, ou cannelle (Rosa cinnamomea L., Rosa maialis Herrm) est présent à l'état sauvage de la Scandinavie à la Sibérie. Contrairement à la rose ridée, elle se caractérise par une croissance plus forte (jusqu'à 2 m), des épines plus rares et les pousses fleuries sont généralement presque sans elles. Les fleurs sont solitaires, du rouge pâle au rouge foncé, et elles fleurissent, comme son nom l'indique, en mai.

Rose épineuse

Églantier épineux (Rosa acicularis Lindley) a beaucoup de synonymes, d'espèces et de sous-espèces, qui sont associés à sa vaste gamme et, par conséquent, au polymorphisme de l'espèce, qui comprend un certain nombre de sous-espèces: Rosaaciculairevar. bourgeauiana Crép., Rosaaciculairevar. engelmannii (S. Watson) Crép. ex Rehder, Rosa acicularis var. gmelinii (Élastique) C.A. Mey., Rosaaciculairevar. Sayiana Erlanson, Rosaaciculairevar. Sétacée Liou, Rosa baicalensis Turcz. ex Besser, Rosa gmelinii Élastique, Rosa nipponensis Crép., Rosa carelica Fr.

C'est une espèce très résistante à l'hiver qui peut résister à des gelées jusqu'à -40 ° C. On le trouve de 1 à 3 m de haut, avec des fleurs blanches et roses. Il se caractérise par une teneur très élevée en vitamine C. Les fruits sont ovales, de 1 à 1,5 cm de diamètre.

Rose webb

Rose webb (Rosa webbiana Mur. ex Royle) est un petit arbuste d'environ 1 m de haut. Les épines sont relativement rares, légèrement recourbées, les fleurs sont moins souvent blanches, plus souvent rouges ou roses, les fruits sont ronds ou ovales. Il pousse sur les pentes du Pamir-Alai, dans les montagnes du Tien Shan, dans l'Himalaya, en Afghanistan, au Tibet, en Mongolie.

Mais le chien s'est levé (Rosacanina) contient peu d'acide ascorbique. Ses fruits se distinguent facilement par des sépales précoces et l'absence de trou au sommet.

Il existe même un test aussi particulier pour la teneur en vitamines: les variétés riches en vitamines «sifflent», c'est-à-dire que si vous soufflez dans le trou à l'extrémité du fruit, un sifflement silencieux se fait entendre. L'églantier n'a pas de trou et, par conséquent, il n'y a pas non plus de sifflet.

Il existe un certain nombre de variétés, anciennes et nouvelles, inscrites au registre d'État, ce qui indique qu'elles ont passé de nombreuses années à tester le rendement, la résistance à l'hiver, la résistance aux ravageurs et aux maladies.

Cette rose musquée n'est pas

Commençons par les anciennes variétés.

  • Vitamine VNIVI - une variété de période de maturation moyenne précoce. Il est caractérisé par de gros fruits (jusqu'à 3,8 g) avec une teneur élevée en acide ascorbique (plus de 4000 mg /%), des bioflavonoïdes et du carotène. La maturation des fruits est à l'amiable. Les épines dans la zone de fructification sont pratiquement absentes, ce qui facilite la récolte. La productivité est d'environ 2,5 kg de fruits par buisson. Très résistant aux ravageurs et aux maladies. Le seul inconvénient est qu'il a besoin d'un pollinisateur, c'est-à-dire qu'il est nécessaire de planter un autre buisson à côté, mais d'une variété différente.
  • Vorontsovsky 1 - tout comme la variété précédente, c'est un hybride interspécifique de la rose ridée et de la rose Webb. Très bon pollinisateur pour la variété précédente. Ses fruits ovales allongés, en plus de la teneur élevée en vitamine C et en bioflavonoïdes, se caractérisent également par une teneur élevée en acide folique. Le rendement moyen est d'environ 3 kg par buisson.
  • VNIVI à gros fruits - se caractérise par une rénovation, c'est-à-dire une longue floraison, ce qui est important pour la décoration de la parcelle de jardin. Les gros fruits ronds et plats, jusqu'à 8 g chacun, sont très impressionnants sur fond de feuillage ridé vert foncé. Et les collectionner est un plaisir. Mais il contient moins de vitamine C, "seulement" environ 1000 mg /%, mais il est très résistant à l'hiver, fructueux et résistant aux ravageurs et aux maladies. À partir de ses fruits charnus, il est plus pratique de préparer de la confiture, de la confiture ou de la confiture.
  • Russe 1 - a une teneur élevée (jusqu'à 3200 mg /%) de vitamine C et de bioflavonoïdes. L'arbuste est plus gracieux que les variétés précédentes, avec des feuilles vert clair. Obtenu à la suite de la pollinisation libre des cynorrhodons à la cannelle. Les fruits sont globuleux et presque de la même taille. Dans un buisson, vous pouvez collecter 1,5 à 2 kg de fruits. Résistant à une maladie aussi désagréable que la rouille. Recommandé pour la culture dans la région de l'Oural.

Parmi les nouvelles, sans aucun doute, les variétés sélectionnées par l'un des plus grands experts de l'églantier, le docteur en sciences agricoles V.D. Sagittaire.

  • le globe - caractérisé par une grande résistance à l'hiver, une productivité moyenne et de très gros fruits sphériques. De plus, cette variété se caractérise par une teneur en vitamine C assez élevée.
  • Doigt - très résistant à l'hiver et relativement résistant aux ravageurs et aux maladies. Les fruits allongés rouge orangé ont un agréable goût aigre-doux. Recommandé pour la culture dans la région de Sibérie occidentale.
  • La victoire - également recommandé pour la région de Sibérie occidentale. Il se caractérise par une résistance élevée à l'hiver et aux maladies. Les gros fruits de forme ovale ont non seulement un goût agréable, mais aussi un arôme merveilleux.
  • Titane - semble très impressionnant sur une intrigue personnelle. C'est une plante puissante et vigoureuse avec de très gros fruits, récoltés en 3-5 morceaux. Variété à haut rendement et résistante aux maladies.
  • Pomme - contrairement à lui, a une petite taille. Mais en même temps, les fruits de cette variété atteignent des tailles vraiment gigantesques, jusqu'à 13 g. Et en termes de rendement, il n'est pas inférieur au Titan à croissance forte. Les fruits rouge foncé sont arrondis et ont un goût aigre-doux.

En plus de celles énumérées ci-dessus, je voudrais signaler un certain nombre de variétés qui sont relativement récemment inscrites au registre national.

  • Sergievsky - tire son nom de la station expérimentale zonale Srednevolzhskaya de l'Institut des plantes médicinales. Cette variété à maturation moyenne est recommandée pour la culture dans la région de la Volga. Résistant aux ravageurs et aux maladies.Les fruits ovates contiennent jusqu'à 2600 mg /% d'acide ascorbique. Ils sont de taille moyenne, mais se caractérisent par un agréable goût rafraîchissant aigre-doux.
  • Champion de l'Oural - une variété très résistante à l'hiver obtenue par les sélectionneurs de l'Institut de recherche du sud de l'Oural sur la culture des fruits et légumes et de la pomme de terre. Recommandé pour la culture dans toutes les régions. Variété productive avec de gros fruits arrondis sur une longue tige. Les fruits contiennent de grandes quantités de vitamine C et ont un goût aigre-doux.

Culture agrotechnique

la reproduction... La rose musquée peut être multipliée en semant des graines avant l'hiver. Naturellement, dans ce cas, nous ne parlons pas de préserver la variété. Pour obtenir des plants, il est préférable de prélever des graines de fruits non mûrs. Les graines de rose musquée, récoltées à partir de fruits trop mûrs (en particulier fortement séchés), sont très difficiles à germer et nécessitent une stratification à long terme (jusqu'à 6 mois ou plus). Semées dans le sol à l'automne, elles germent pendant 2-3 ans. Pour accélérer le processus, une scarification sera nécessaire, c'est-à-dire une violation de l'intégrité de la coque dure des graines, soit à l'aide de papier de verre, soit en traitant avec de l'acide sulfurique.

Dans des conditions industrielles, les variétés d'églantier sont multipliées par boutures vertes dans un brouillard artificiel à l'aide de régulateurs de croissance, le plus souvent de l'acide indole butyrique. L'enracinement dépend de l'origine de la variété et peut aller de 15-20% à presque 100%. Mais sous le pot, les boutures sans brouillard artificiel et même avec des régulateurs de croissance ne s'enracinent pas bien, en particulier dans les variétés d'églantier froissé. Par conséquent, à la maison, lorsque des hectares de plantations ne sont pas nécessaires, essayez de le propager avec des pousses. Surtout beaucoup de pousses sont données par des variétés qui ont des cynorrhodons froissés dans le pedigree. Et certaines variétés de drageons ne donnent pratiquement pas ou donnent très peu.

Les drageons ont généralement un système racinaire peu développé et ils doivent soit être cultivés dans des conditions favorables, soit leur fournir immédiatement un arrosage opportun et avant la plantation, retirer une partie des feuilles ou raccourcir la pousse, ne laissant que quelques bourgeons. Pour un meilleur enracinement, vous pouvez dépoussiérer la partie souterraine avant de planter avec Kornevin, qui est un agent formateur de racines - l'acide indolylbutyrique, ou immerger les racines faibles dans la solution Epin-extra aux concentrations indiquées sur l'emballage pour tremper les bulbes.

Un atterrissage... Il est préférable de choisir un endroit ensoleillé pour les cynorrhodons - cela contribue à une floraison abondante et, par conséquent, à la fructification. Pour les plantes d'églantier, les sols modérément humides avec un horizon fertile puissant, de texture sableuse ou limoneuse, riches en nutriments, proches de neutres ou légèrement alcalins (pH 5,5-7,5) sont les plus appropriés. Les zones avec des eaux souterraines proches (<1,5 m), solonetziques, ne conviennent pas. Dans le même temps, il existe des espèces qui tolèrent une acidité accrue du sol (aiguille rose). Et la rose musquée ridée est l'une des plantes tolérantes au sel.

Pour une fructification abondante, il est recommandé de planter non pas une variété, mais 2-3, car les variétés d'églantier ne sont pas autofertiles, c'est-à-dire qu'elles ne sont pas pollinisées avec leur propre pollen.

Taille et façonnage... Une étape importante du développement d'une plante est l'élimination des pousses et la formation d'un buisson. Ce n'est pas une occupation agréable, surtout avec des cynorrhodons ridés. Mais cela doit être fait, et annuellement, en aucun cas "courir" les buissons. Après avoir planté une jeune plante, ils s'assurent qu'il y a environ 10 à 15 branches inégales. Les vieilles branches (plus de 5 ans) sont coupées chaque année, les laissant remplacer le même nombre de pousses fortes. Et, bien sûr, n'oubliez pas la taille sanitaire, la coupe des branches faibles et ratatinées.

Top dressing... À l'automne, après avoir éliminé toute croissance inutile, du superphosphate et du sel de potassium sont injectés autour de la brousse et du nitrate d'ammonium est ajouté au printemps. Les engrais à base de phosphore et de potasse sont très importants pour les cynorrhodons, car ils fournissent une floraison abondante et la formation d'un grand nombre de fruits.

Ravageurs et maladies... La rose musquée à la maison est peu affectée par les ravageurs. Les plantations industrielles souffrent davantage. Mais, comme on dit, vous devez connaître vos ennemis de vue. Ils sont pour la plupart en commun avec les roses, ainsi que les maladies. L'un des principaux ravageurs est le cynorrhodon, dont les larves, se nourrissant de la pulpe du fruit, peuvent presque complètement priver la récolte. Un autre ravageur, également dangereux, est le tétranyque. Il vit sur la face inférieure de la feuille et aspire la sève des cellules, ce qui fait que les feuilles tombent prématurément, les fruits se développent mal, les jeunes pousses ne mûrissent pas et ne gèlent pas, et le rendement diminue. La tenthrède rosacée ronge le noyau des pousses, la tordeuse rosée tord les feuilles le long et à travers la nervure principale. Vous pouvez détruire ces ravageurs avec des insecticides conventionnels disponibles dans le commerce. Seul le traitement doit être effectué 30 à 40 jours avant la récolte et, si possible, essayez de vous en passer.

Les maladies de la rose musquée sont peut-être un grand danger. Ils sont principalement transportés à partir de roses décoratives. Certaines espèces et variétés d'églantier sont affectées par la rouille. Avec un fort développement de la maladie, il y a une chute massive de feuilles et de fruits. Pour lutter contre la rouille, des médicaments tels que la topaze et la fitosporine conviennent.

Une autre maladie - la tache noire, apparaît d'abord sur les feuilles inférieures, puis monte rapidement au sommet du buisson, en particulier lors de la plantation épaissie. En conséquence, les feuilles tombent et les récoltes sont perdues. L'oïdium attaque les feuilles et la partie supérieure des pousses annuelles, les recouvrant d'une couche blanche. Le remède principal est le liquide bordelais sous forme de traitement au début du printemps et, bien sûr, l'élimination des sommets touchés des pousses, suivie de leur brûlure. Pour l'année prochaine, il est nécessaire de réduire la nutrition azotée avec des doses élevées de phosphore et de potassium. Les plantes suralimentées en azote sont moins résistantes.

Utilisation des propriétés bénéfiques de l'églantier - dans l'article Rose musquée: usage médicinal